Femme libre financièrement

Il y a un peu plus d’un an, j’ai découvert la liberté financière. Je n’entends pas par liberté financière une situation qui te libérerait du salariat pour vivre des tes rentes ou de tes investissements. 

Ici je parle de liberté financière comme possibilité de vivre de ton projet ou de ton business.

 

Aujourd’hui, en France, plus de 3,6 millions de personnes ont opté pour le statut d’indépendant. Qu’elles soient freelances, entrepreneurs ou micro-entrepreneurs. Je pense aussi à cette nouvelle génération qui arrive à créer un business grâce à Instagram et à la visibilité qu’on peut y trouver.

 

Beaucoup de ces nouveaux entrepreneurs sont passés devant mon micro mais la plus emblématique d’entre eux reste Chloé Bloom. Si tu ne l’as pas encore écouté, je t’invite à cliquer ici pour retrouver le podcast que je lui ai consacré. 

 

Alors, comment faire concrètement pour renouer avec ta liberté financière ?

 

1. Liberté financière : lever le frein de la sécurité

 

Cette première étape est sans doute la plus difficile. En effet, il s’agit surtout de déconstruire ses schémas de pensée et d’accepter de ne pas rentrer dans le moule.

 

Dans notre société actuelle, on favorise souvent la sécurité. Des études diplômantes et un poste en CDI avec cinq semaines de congés payés et un salaire qui tombe tous les mois. 

 

En revanche, certaines personnes (comme moi et comme toi peut-être), ressentent le besoin de s’affranchir de ces codes sociaux pour se créer une vie sur mesure. Et pour y parvenir, il va falloir sortir de ta roue de hamster. 

En effet, se détacher de la sécurité financière demande du courage et de croire suffisamment en toi pour développer tes talents. En restant dans ta zone de confort – ou dans ta roue de hamster si tu préfères – tu ne vas pas créer de nouvelles opportunités qui pourraient te guider vers un “mieux”.

 

Les opportunités, le chemin vers ta vie de rêve se situe en dehors de ta zone de confort. Il se situe dans ta zone de magie. En effet, lorsque tu vas sortir de ta zone de confort, tu vas provoquer la chance… Tu vas prendre des risques, apprendre, réussir, booster tes compétences ! 

 

Par exemple, si tu ne prends jamais le risque de quitter ton CDI pour te lancer à fond dans ton projet. Il y aura peu de chances pour que ce projet réussisse. En revanche, si tu oses, si tu franchis le cap, alors ton projet aura bien plus de chances de réussir.

 

En fait, c’est uniquement en lâchant la sécurité et en prenant des risques que tu pourras avoir tout ce que tu désires. Ou presque ! 

Si tu fais partie de celles qui ont peur du changement, je t’invite à lire cet article qui te permettra de comprendre d’où vient cette peur.

 

 

2. Donner vie à un projet pour vivre de ta passion

 

Revenons à ce projet… Si tu souhaites être libre financièrement, tu vas devoir donner vie à ton projet. 

En effet, pour faire un premier pas vers la liberté financière, il ne tient qu’à toi de donner plus de place à ton projet. Si tu as pour projet d’ouvrir une friperie en ligne par exemple.

Tu vas devoir consacrer du temps à la chine de vêtements, le développement d’un compte Instagram etc. pour pouvoir lui donner corps.

 

C’est une étape cruciale qui te permet non seulement d’entrevoir la vie que tu pourrais mener (et de valider qu’elle te convient) tout en mettant en place les premières étapes du lancement de ton projet. Ta communication, le développement de ta communauté, le temps que tu y passes etc. 

 

Une fois que tu auras validé ton projet, en vérifiant qu’il correspond à tes envies, à tes valeurs et à tes besoins, tu vas pouvoir le monétiser. C’est-à-dire le professionnaliser pour pouvoir en retirer de l’argent, des revenus. Il s’agit là de monétiser tes talents. 

 

Pour t’aider à donner vie à ton projet, n’hésite pas à lire deux articles que j’ai rédigés sur le sujet : 4 étapes pour lancer ton projet et Passer du rêve à la réalité. Ils t’accompagneront sur les questions à te poser et le mindset à adopter pour changer de vie.

 

 

3. Liberté financière : une vie professionnelle sur mesure

 

La troisième – et dernière étape- pour te diriger vers l’indépendance financière c’est de décliner ton projet en sous services.

 

Par exemple, mon projet professionnel est la création d’un podcast. Mais, j’ai décliné ce projet en une formation de coaching pour accompagner les femmes dans leur accomplissement professionnel. Cette partie me permet de générer des revenus. Mais je conseille aussi des femmes dans la définition de leur identité numérique. Ces trois projets sont à la fois liés et complémentaires. Et ils me permettent de générer des revenus.

 

Ainsi, dans le développement de ton projet, n’aie pas peur d’appréhender tous les services que tu peux proposer. Cela te permettra de consolider et de multiplier tes sources de revenus. C’est comme ça que tu toucheras du doigt la liberté financière.

 

Enfin, si tu constates que ton projet n’est pas encore assez abouti, rien ne t’empêche de combiner plusieurs status. C’est ce qu’on appelle être slasheuse. L’idée est de combiner un emploi fixe (à temps partiel ou non) à un statut d’auto-entrepreneur ou à un autre emploi. Par exemple, tu pourrais être responsable marketing le jour et professeure de dessin le soir et le week-end. 

 

Réduire ton temps de travail salarié te permet de te libérer du temps pour créer ton projet tout en complémentant tes revenus. 

 

J’adore le concept de slasheuse car il permet de multiplier les expériences professionnelles et de donner corps à tout ce que tu aimes faire. Cela permet aussi de se lancer sans tout lâcher. Si le sujet t’intéresse, tu peux aussi lire cet article “ 3 manières de lancer ton projet sans tout lâcher.”

 

Alors, tu es prête à devenir libre financièrement ?

Thèmes :