Les Locomotives - Le Podcast

Suite à cette fameuse prise de conscience, je décide de commencer à travailler sur un projet qui pourrait répondre à cette problématique : comment oser vivre une vie qui nous ressemble, comment oser aller au bout de nos rêves?

Oser aller au bout de ses projets

Je me rappelle, c’était l’été 2019, 3 mois après la naissance de mon fils. Dans notre joli bungalow au bord de la mer. J’avais emporté un petit carnet avec moi, dans lequel j’ai passé l’été à écrire toutes mes idées. Mon cerveau était en constante ébullition.

Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire exactement? Lancer une appli? Un blog? Créer une asso?

Sur quoi je vais communiquer exactement, mais surtout de quelle manière? Et comment je pourrais en vivre?

Parce que j’étais absolument certaine de ne pas vouloir reprendre mon job. Je ne voulais qu’une chose : entreprendre, créer, avoir mon propre projet et définir mes propres règles. Mais je voulais aussi apporter quelque chose à la société, aux femmes en quête de sens. Je voulais aider, inspirer et informer.

S’entourer pour réaliser ses rêves

L’une de mes amies me suggère de regarder la vidéo de la conférence Tedx de Barbara Sher, “Isolation is the dream-killer, not your attitude”. J’ai regardé cette conférence une dizaine de fois, et à chaque fois, j’étais subjuguée. Cette femme est brillante mais surtout elle a raison, elle propose une vraie solution pour aider les gens à réaliser leurs rêves. Et la solution la plus évidente… Parle de tes rêves et demande de l’aide. Parce qu’au final tu ne sais jamais à côté de qui tu te trouves. Un rêve qui te semble inaccessible peut se réaliser à vitesse grand V si tu es entouré des bonnes personnes!

Mais oui, c’est une évidence!

Mais alors comment faire si tu n’as pas le bon réseau, les bonnes personnes, si tu n’as pas d’inspiration, de personnes inspirantes autour de toi?

Trouver la bonne idée!

Et c’est à ce moment là que j’ai compris que c’était ici que je devais intervenir. Trouver le moyen de permettre à toutes ces femmes de trouver l’inspiration pour les aider à oser aller au bout de leurs projets et de leurs rêves. Leur permettre de se sentir entourées de Locomotives…

Des “girls next door”, des héroïnes du quotidien qui nous prouvent que nous avons toutes la capacité d’oser ce qui nous semblait impossible! D’oser faire nos propres choix, d’oser nous faire confiance.

Un vivier de femmes inspirantes

Sans toujours vraiment trop savoir dans quelle direction j’allais, j’ai commencé à lister une liste de femmes qui selon moi avaient accomplies des choses extraordinaires. Projets fous, parcours atypiques, choix de vie audacieux. Toutes remplissaient au moins l’un de ces critères.

Et je me suis rendue compte que je ne n’avais eu aucun mal à faire cette liste, que c’était même plutôt simple. J’avais déjà autour de moi des femmes inspirantes, des femmes qui donnent envie d’oser!

A commencé par ma soeur qui avait tout quitté pour construire la maison de ses rêves à l’autre bout du monde : The Triangle House. Flo, mon amie qui est passée de science po à l’une des Dj les plus réputées de Rio de Janeiro. Sylvie, qui a lâché son job de consultante pour enfiler sa tenue de quarterback! Bérengère qui a abandonné le luxe parisien pour vivre de sa passion, le yoga.

Ca y est, les wagons se relient les un aux autres, le projet commence à prendre sens.

Le bon nom pour le bon projet

Evidemment, j’avais déjà en tête le nom “Les Locomotives” puisqu’un an en arrière, j’avais eu un coup de coeur. C’était le 13 juin 2018, jour de mes 29 ans. Je nous revois, mon amie Nina et moi, sirotant nos verres sur l’un de ces rooftops canons parisiens. Elle me dit : “De toute façon, nous les femmes, nous sommes des Locomotives”. Ce terme n’a fait qu’un tour dans ma tête et je lui ai dit mot pour mot : “Un jour de ferai quelque chose avec ce nom”.

Un an plus tard je déposais ma marque “Les Locomotives”.