Femme qui a confiance en elle

On pourrait définir la confiance en soi comme ta capacité à être consciente de ce que tu mérites, de ta valeur individuelle. Contrairement à ce que tu pourrais penser, la confiance en toi n’est pas innée ; c’est un état d’esprit, un choix au quotidien. 

Travailler sur ta confiance en toi est une des principales clés pour atteindre une vie épanouissante et des choix alignés. C’est pourquoi j’ai intégré à mon programme des exercices et des outils ciblés. Ils te permettront de booster ta confiance, de connaître ta valeur et d’apprendre à t’affirmer.

A travers cet article, je te propose un petit aperçu des sept étapes pour retrouver confiance en toi

 

Te connaître et t’écouter

Première étape cruciale vers la confiance en toi : savoir qui tu es. C’est en te questionnant, en te demandant ce qui est important pour toi et ce qui l’est moins que tu commenceras à avoir confiance en toi.

Comme tout être humain, tu as grandi dans une société qui a ancré en toi des schémas de pensée, des modèles et un système de valeurs dans lequel tu ne te retrouves pas nécessairement. Par exemple, nous grandissons toutes avec l’idée que réussir sa vie c’est réussir socialement et financièrement. Cela peut-être vrai pour certaines personnes mais peut-être que pour toi, la réussite c’est d’aider les autres au quotidien. 

En déconstruisant tes schémas, tu pourras te connaître sur le bout des doigts et savoir ce à quoi tu aspires pour atteindre un vrai épanouissement. Et c’est comme ça que tu pourras rester alignée avec tes choix et tes besoins.

 

Te détacher du regard des autres

En créant ton propre système de valeur, tu pourras bâtir des fondations solides pour ta confiance en toi. Ce référentiel te permettra de t’auto-évaluer et de juger. En fonction de tes valeurs personnelles, tes réussites et les points que tu peux améliorer.

En créant ton propre référentiel, tu vas arrêter de te comparer aux autres et d’attendre leur validation pour avancer. C’est évidemment difficile à mettre en place mais tu peux noter tes valeurs et ce qui est important pour toi dans un cahier. Chaque fois que tu te sentiras jugée ou bloquée dans une situation, tu pourras t’y référer. Pour te rappeler ce que toi tu as choisi comme système de valeurs. Je pense vraiment que ta confiance en toi, en tes ressources et en tes capacités t’amènera là où tu veux aller. 

J’avais d’ailleurs fait un épisode à ce sujet avec la fameuse Elina Rose. On parle justement du fait de déculpabiliser les gens de toute pression sociale.

 

Apprendre à poser tes limites et à dire non

Ça, c’est une étape très importante. Tu as déjà remarqué qu’on a souvent du mal à dire non dans la vie ? Que ce soit pour plaire aux autres, pour ne pas froisser ou parce qu’on s’estime moins importante que la personne en face ?

Savoir dire non c’est aussi donner plus de valeur à tes « oui ». C’est un moyen de maintenir l’équilibre dans ta vie (professionnelle ou personnelle) et de te préserver. T’affirmer et communiquer tes limites aux personnes qui t’entourent revient à dire ce qui est bon pour toi.

Pour t’aider à développer ton asservité, tu peux créer une liste de tes besoins, de tes envies et d’y faire correspondre une posture. Tu te rendras aussi très vite compte que dire « non » ne va pas créer de relations conflictuelles mais plutôt des cercles vertueux :

  • plus tu t’affirmeras et plus il te sera facile de poser tes limites
  • tu vas créer des relations équilibrées avec ceux qui t’entourent où chacun se sentira écouté et entendu.
  •  

Transformer ta peur en énergie positive

Développer ta confiance en toi c’est aussi apprendre à sortir de ta zone de confort.

Pourquoi ? Parce qu’en repoussant tes limites, en explorant de nouveaux domaines, tu vas te rendre compte que tu es bien plus capable que ce que tu ne penses.

La peur est loin d’être paralysante. C’est un sentiment normal que l’on ressent lorsqu’on est confronté à l’inconnu. Tu peux avoir peur de lancer ton entreprise, peur de quitter ton boulot, peur de dire tout haut ce que tu rêves de faire… La confiance en toi c’est comprendre que cette peur que tu ressens n’est que le signe que tu es devant une situation inconnue et qu’il faut la surmonter. C’est en transformant ta peur en énergie positive qu’elle va devenir un vrai moteur.

Pour t’aider à sortir de ta zone de confort et à dépasser tes peurs, il te faut comprendre une chose. La perception que tu as de toi et des choses que tu peux accomplir ont un effet direct sur l’image que tu renvoies aux autres et sur ta capacité à passer à l’action. Par exemple, si tu penses que tu n’es pas capable de monter ta propre boîte, cette pensée deviendra une réalité, pour toi et pour les autres. En revanche, si tu es intimement persuadée que tu as suffisamment de ressources pour y arriver, ton esprit mettra de côté tes croyances limitantes : ton attitude, ta manière de parler et de te comporter seront profondément modifiées et ta confiance en toi pourra te propulser vers la vie que tu désires.

 

Passer à l’action

Sortir de sa zone de confort et explorer des nouvelles pistes suppose de passer à l’action. Tu as envie de t’installer au bout du monde pour monter une auberge en bord de plage ? Au lieu de procrastiner et d’imaginer des obstacles qui sont plutôt des excuses pour ne pas passer à l’action, fixe-toi des objectifs clairs.

Il y a aussi un exercice qui fonctionne très bien. Si tu as peur de passer à l’action, demande-toi quel serait le pire scénario qui pourrait arriver ? Ce petit exercice d’auto-coaching va t’apprendre à relativiser et à ne pas te faire laisser envahir par des peurs limitantes. En passant à l’action, tu verras aussi que souvent, c’est le scénario le plus positif qui finit par arriver. Tu vois, pas de quoi attendre pour t’installer au bout du monde ! 

 

Travailler tes schémas de pensées

Développer ta confiance en toi demande de travailler sur tes schémas de pensées. Sans t’en rendre compte, tu portes un jugement négatif sur toi et tes actions à travers des pensées négatives. 

Comme tout être humain, tu as une petite voix au fond de toi qui te parle et qui te juge. Le principe ici est de faire le tri entre les pensées utiles et celles qui ne t’apportent rien. Par exemple, au lieu de te dire « je suis mal organisée », essaie d’imaginer une phrase qui pourrait te permettre de t’améliorer et de continuer à avancer. Tu peux remplacer cette pensée négative par des objectifs clairs « je suis mal organisée mais je vais mettre telle chose en place pour m’améliorer ». Ou encore, la contrebalancer par une pensée positive « je suis mal organisée mais j’apprends vite ». 

 

 

Mieux t’aimer

C’est la clef de la confiance en soi.

Dans une situation similaire à la tienne, que dirais-tu à un·e ami·e, ta soeur ou un·e collègue ? Tu les jugerais avec beaucoup plus de bienveillance et d’amour. 

On a tendance à être très difficile avec soi-même et la clef de la confiance en soi c’est de porter sur soi un regard bienveillant et positif. 

De manière plus générale, pense toujours à cultiver la gratitude envers toi et ton corps. On oublie souvent combien c’est important. Rends-toi compte au quotidien de tout ce que ton corps te permet de faire, de sa complexité, de la manière dont il fonctionne et te porte tous les jours sans que tu en aies conscience. C’est une posture bien plus bienveillante que de t’attacher à en souligner les défauts et les imperfections qui ne constituent même pas 10% de ton corps et de ta personne. 

Cette posture bienveillante te poussera à mieux t’aimer, à apprécier tes qualités et tes défauts qui ne sont que des marges de progression.

Femme qui a confiance en elle

>> Si cet article t’as plu, je te suggère de lire l’article sur les 10 bienfaits du développement personnel.