Les Locomotives - Lancer un podcast

Mon podcast, mon side project.

C’est donc comme cela que j’ai lancé mon podcast, et sans le savoir, un side project. Je ne connaissais pas encore ce terme à l’époque. 

A ce moment là, tout ce que je me suis dit c’est : “Comment est-ce que je vais faire?”

Comme tout side project, lancer un podcast, c’est apprendre à s’organiser.

Comment gérer mon job, mon rôle de maman et un projet en parallèle?

Et évidemment, les heures de transports perdues en région parisienne. Ah oui, et la fatigue aussi ! 

Je ne vous cache pas que mes soirées Netflix ont été remplacées par des soirées “side project” mais je vous rassure c’est tout aussi excitant voir plus! 

Au début, je me suis dit que je n’aurais jamais dû accepter, que j’irais droit dans le mur.

Finalement, mon projet à ce moment-là se résumait à des pages d’écriture dans un carnet. Il était temps de passer à l’action. Définir des objectifs et des priorités.

La liste de choses à faire pour lancer un podcast

J’ai donc établi une liste de choses à faire :

  • Sélectionner mes invitées et les contacter
  • Préparer en amont mes interviews
  • Apprendre à mener une interview
  • Construire un site internet ou trouver quelqu’un pour le faire
  • Créer un compte instagram, l’organiser et l’animer
  • Créer un logo ou payer quelqu’un pour le faire !
  • Apprendre à monter un podcast, choisir le matériel à acheter, et comprendre comment le diffuser?
  • Choisir une musique et écrire une intro pour créer le “Jingle”
  • Définir le rythme & le jour de sortie des épisodes mais aussi la durée.
  • Lancer un questionnaire pour récolter au moins 100 réponses pour être certaine d’orienter mon projet de la bonne manière

Et j’en passe…

La liste des invitées du podcast

Vu le concept de mon podcast, sans invité il n’y avait pas de podcast!

Je crois que cela a été ma tâche préférée. Voir la liste prendre forme, les prénoms de ces femmes et surtout le petit brief à côté concernant leur parcours. 

J’ai donc réalisé ma liste d’invités grâce à mon entourage et mon réseau. 

J’avais une dizaine de femmes mais aucune d’entre elles n’étaient encore au courant que je souhaitais les interviewer. 

Préparer mes interviews

Au début, j’avais besoin d’anticiper et de préparer les questions car je ne savais pas faire. 

Je ne savais pas à quel moment intervenir et j’avais peur d’être à court de questions. Je faisais aussi quelques recherches sur le sujet de la thématique abordée pendant l’épisode. 

Et surtout, j’avais des vilains tics de langage. Quel fléau! “C’est clair”, “Bien sûr”, “Ah génial”etc..

Je ne supportais pas m’écouter!! Je me trouvais mauvaise. Ce qui était en partie vrai, je n’avais encore le coup de main.

Il m’est arrivé de demander à mes invités de recommencer car je n’avais pas su mener l’interview correctement donc l’épisode manquait de dynamisme.

Créer le site internet pour diffuser son podcast

Je n’avais évidemment que très peu de budget pour faire ce site. Je ne voulais pas dépenser plus de 500€. 

Et je ne voulais pas utiliser de mon temps pour le faire, j’avais déjà trop à gérer.

J’ai donc fait appel à mon réseau. Un message sur facebook :“Coucou, qui sait faire un site internet pour pas cher”?

Et j’ai donc confié cette mission à une belge qui vivait aux Philippines et qui m’a proposé le site pour 500€.

J’étais ravie du site ! Un premier site joli et basique sur lequel tous les épisodes pourraient être diffusés en plus des plateformes d’écoute évidemment.

Créer le compte instagram de son podcast

Il faut savoir qu’à l’époque je n’avais même pas instagram pour moi!

Alors, j’ai découvert instagram et ses fonctionnalités à ce moment-là.

En fait, je ne voulais pas instagram car je ne voulais pas être dépendante de ce réseau social. Ca me faisait très peur cette digitalisation de notre société.

Vous vous doutez bien que je n’ai pas eu vraiment le choix.

Aujourd’hui, si tu veux de la visibilité, créer une communauté et vendre, tu dois être présent sur les réseaux. En ce qui me concerne, j’avais identifié instagram comme le réseau le plus important pour parler à ma cible. 

J’ai fait mon premier post, j’avais 70 abonnés. C’était fou…

Ça y est, je parlais enfin de mon projet à plus grande échelle. J’exposais mon projet. 

Ma peur à ce moment-là : de ne pas pouvoir gérer l’interaction avec ma communauté. J’avais peur d’être prise d’angoisse par cela ou que ça me demande trop de temps.

Créer son logo

Alors là ça a été un peu plus compliqué.

Je fais de nouveau appel à mon réseau : “Coucou, est-ce que quelqu’un sait faire des logos?”. Mon budget : 250€ max !

On me recommande une graphiste. 

Il est vrai que j’avais des idées un peu désorganisées, peu précises. Je voulais une locomotive féminine, rock et graphique. Oui, oui, vous avez bien lu!

En plus, je voulais une illustration alors qu’à priori on est plus dans une ère de logos minimalistes.

Déjà, je ne partais pas dans la bonne direction.

La graphiste me fait des propositions mais je n’ai pas de coup de cœur.

Je décide de ne pas poursuivre avec elle mais de tout de même l’indemniser pour son travail.

Du coup, je suis un peu dépitée à ce moment-là.

Quand Olivia me contacte, je suis aux anges, en plus je la connais ! 

Je sens que c’est LA bonne personne pour ce projet.

On a très vite trouvé la bonne direction, c’est à Olivia que je dois ce logo que j’aime tant et qui représente si bien l’univers des Locomotives. 

Apprendre à monter le podcast

Tout d’abord, je contacte quelques podcasteuses pour savoir quel matériel acheter, quel logiciel utiliser et comment faire pour diffuser son podcast!

A votre avis, comment j’ai fait cette fois-ci? Oui, vous avez deviné!! J’ai fait appel à mon réseau une fois de plus !! haha

“Hello, qui sait se servir de Garage Band?”.

Jérôme, un ancien pote de lycée, me forme en 30 minutes en visio depuis Tahiti. Oui il vit à Tahiti. 

Puis, je choisi Ausha comme hébergeur et je commande le micro Blue Yeti que je reçois 48h plus tard!

Choisir la musique de son podcast

C’est hyper important !!!!

Effectivement, c’est la première chose que les auditrices vont entendre, c’est la petite touche personnelle! Elle doit être impactante et choisie avec précaution!

Je prends un compte Stripe et je passe quelques heures à trouver THE musique. Gros coup de coeur, c’est bon je l’ai !!

En 30 minutes, je rédige une intro. Ça me vient hyper facilement.

Je l’enregistre et surprise : ma voix passe HYPER bien!!!

D’ailleurs, je reçois des dizaines de messages me disant que j’ai une voix de podcasteuse!

Ca y est,  je suis entrée dans le game, je suis devenue une podcasteuse!